20_Le Pont Mirabeau_Poème seul

5 réponses sur “20_Le Pont Mirabeau_Poème seul”

  1. Je viens d’écouter tous vos poèmes et podcasts maudits, et j’en sors absolument émerveillée.
    La manière à la fois profonde et simple dont vous redonnez vie aux poètes et à leurs poèmes est extraordinairement puissante!!!
    Le seul détail qui voile un peu mon plaisir, c’est le manque de visibilité de votre travail. Votre voix réactualise si bien ces poèmes qu’elle devrait être plus entendue, être diffusée pour que les personnes qui croient ne pas aimer la poésie puisse vivre ce choc et peut-être, se mettre à l’aimer et à vouloir découvrir les poètes dont vous parlez.
    Il serait par exemple plus agréable de rassembler vos 6 premiers épisodes de 5 minutes sur les poètes maudits en 1 épisode plus long, sans coupure, et le déposer sur une plateforme de podcasts, si c’est possible !
    Merci pour la joie et l’ouverture qu’offre votre travail.

    1. Merci beaucoup Garance pour vos encouragements qui font bien plaisir! Je n’avais pas songé à grouper les podcasts, c’est une bonne idée! En revanche je vais poster ces 20 premiers poèmes seuls sur les plateformes très bientôt (dès que j’y arrive !).

  2. Bonsoir ,je suis tombée sur votre merveilleux site poétique .J’adore vos podcasts audios et votre manière de les déclamer ,mais je n’arrive pas à trouver les poèmes pour les lire .
    Bravo et bonne continuation

  3. Bonjour, je vous avais entendu sur France Inter , et j’ai eu la curiosité de vous écouter. Bien mal m’en a pris puisque depuis j’écoute ce maudit podcast en boucle !!! Aussi, j’aimerai pouvoir écouter ces poèmes « urbi et orbi » sans avoir l’obligation d’être en permanence , sur un téléphone portable (petit forfait et pour la planète ) . N’y a t’il pas de possibilité d’éditer des cd ou autre moyen d’enregistrement (payant il va de soi). Merci et je piaffe en attendant de nouveaux poèmes .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatorze − huit =